Le deuxième sermon de la prière de vendredi sous l'Imamat du Cheikh Abdel Mahdi Al-Karbalaï

Le représentant de  la référence religieuse Suprême a prononcé au sien du Saint Sanctuaire de l'Imam Hussein le texte du sermon de vendredi qui a eu lieu  vendredi (5 Joumada II 1441 AH) correspondant à (31/1/2020).

Au nom de Dieu le Miséricordieux

Chers frères et sœurs, nous vous lisons le texte que nous avons reçu du bureau de Son Éminence à Najaf:

Quatre mois se sont écoulés depuis le début du mouvement populaire appelant à une réforme, et son appel a libéré des griffes de corruption et d'échec qui affligent les différentes institutions et départements de l'État, et pendant cette période, beaucoup de sang innocent a été versé et des milliers de citoyens ont été blessés, et il y a encore des affrontements qui se traduisent par plus victimes innocentes.

Et la référence religieuse , confirme une fois de plus sa condamnation du recours à la violence contre les manifestants pacifiques, et ce qui est arrivé comme assassinats et enlèvements de certains d'entre eux, et son refus catégorique de tenter de briser les rassemblements pacifiques et les sit-in par la violence et la force, elle rejette en même temps ce que certaines personnes font pour attaquer les forces de sécurité et les agences gouvernementales, ce qui est pratiqué par des actes de sabotage et de menace contre certaines institutions d'enseignement et de services, et tout ce qui viole de la sécurité des citoyens et nuit à leurs intérêts, et avertit que ces actions injustifiées ne deviendront pas un substitut à la présence publique de masse pour pousser à répondre aux exigences de la réforme, au contraire, cela conduit à un déclin de la solidarité avec le mouvement de contestation et ses participants.

En revanche, la poursuite de la crise actuelle et de l'instabilité politique, économique et sécuritaire n'est pas dans l'intérêt du pays et de l'avenir de ses enfants. Il doit être prêt à s'en sortir en accélérant la formation du nouveau gouvernement dès que possible.

Revenir aux urnes pour déterminer ce que les gens souhaitent est l'option appropriée dans la situation actuelle, compte tenu des divisions observées par les forces politiques des différentes composantes et de la divergence de vues entre elles concernant la priorité de l'étape suivante et de leur incapacité à convenir des réformes nécessaires que la plupart des citoyens exigent, ce qui expose le pays à plus de risques et de problèmes, il est donc impératif d'accélérer les élections anticipées pour que le peuple prononce son mot, et le prochain parlement, qui émane de sa libre volonté, soucieux de prendre les mesures nécessaires pour la réforme et de publier les décisions fatidiques qui déterminent l'avenir du pays, notamment en ce qui concerne le maintien de sa souveraineté et l'indépendance de sa décision politique et l’union de la terre et le peuple.

En conclusion: Il reste à souligner que la référence religieuse  condamne fermement le plan injuste qui a été récemment divulgué, pour donner (légitimité) à l'occupation de terres palestiniennes usurpées, et elle affirme sa position avec le peuple palestinien opprimé dans son adhésion à son droit de reprendre ses terres occupées et d'établir son État indépendant, et appelle les musulmans et le monde entier et tout les libres de le soutenir à cet égard.

alkafeel.net

 

Cela pourra vous plaire aussi

Execution Time: 3.0838 Seconds